HMRC enquête sur les cas de suspicions de fraude
HMRC enquête sur les cas de suspicions de fraude
novembre 26, 2020
Brexit sans accord, après le brexit, expatriés après l e brexit, changements avec le brexit,
Un Brexit Sans Accord coûterait 55 milliards de livres sterling à l’industrie automobile britannique
novembre 28, 2020
Show all

Augmentation du National Living Wage (SMIC) plus faible que prévu

National Living Wage (SMIC), salaire minimum, salaire minimum au royaume uni, salaire minimum en angleterre,

Augmentation du National Living Wage (SMIC) plus faible que prévu

L’augmentation de 5,6 % du National Living Wage (SMIC) qui avait été prévue sera ramenée à seulement 2 % pour près de deux millions de travailleurs.

On s’attend à ce que Rishi Sunak annule l’augmentation proposée de 5 % du National Living Wage (SMIC). C’est ainsi que les moins bien payés subiront de plein fouet les effets de la réduction budgétaire.

À la suite des annonces selon lesquelles la rémunération du secteur public doit être gelée, les travailleurs du secteur privé peuvent également s’attendre à des nouvelles sombres cette semaine, car les taux horaires – qui devaient augmenter à 9,21 £ de l’heure en avril – seront ramenés à 8,90 £ de l’heure, une augmentation de seulement 2% au lieu de 5,6% prévue.

La crainte étant que l’augmentation ait un impact négatif sur les entreprises déjà en difficulté à la suite de la pandémie de la Covid-19, mais les militants disent qu’elle aura un impact économique en retirant les liquidités indispensables des poches des consommateurs.

L’avis de la Low Pay Commission (commission des bas salaires) sur le niveau du National Living Wage (SMIC)

Selon un rapport de la Low Pay Commission, une pleine augmentation du niveau du National Living Wage (SMIC), qui est de 8,72£/l’heure, serait top coûteux.

Dans le budget de mars, que M. Sunak avait donné à la commission, les taux de salaire proposés étaient dans le cas où les conditions économiques le permettent, d’ici 2024, le taux légal atteindrait les deux tiers du salaire médian.

Cependant, le confinement a stoppé l’activité économique, avec des recettes fiscales se tarissant, tandis que le Trésor versait plus de 200 milliards de livres sterling en furlough et autres programmes pour tenter de soutenir l’économie pendant la crise.

Les derniers chiffres officiels d’octobre montrent que la dette du secteur public a dépassé la barre des 2 000 milliards de livres sterling pour la première fois de l’histoire.